Beit Sahour: Inauguration du Centre d’Accueil des pèlerins au Champ des Bergers

Le projet de Beit Sahour, qui prévoit la construction de nouvelles installations d'accueil et de prière pour les pèlerins dans les abords du Sanctuaire du Champ des Bergers, prend lentement forme. Ainsi, samedi 27 août, avec l'inauguration du centre d'accueil des visiteurs, une nouvelle étape a été franchie vers l’achèvement des travaux de réaménagement de ce célèbre lieu saint où est commémorée l'annonce aux bergers de la naissance du Sauveur (Lc, 2-14). A cette même occasion, les fondations de la Chapelle Saint-François d'Assise et Saint-Antoine de Padoue, également connue sous le nom de "Chapelle Palestine", ont été bénies.

La nouvelle structure a été inaugurée par le Custode de Terre Sainte, le Frère Francesco Patton, accompagné du promoteur du projet, le Frère Marcelo Ariel Cichinelli, du Vicaire de Terre Sainte, le Frère Ibrahim Faltas, du Président de la Fondation Franciscaine de Terre Sainte, le Frère Peter Vasko, et du Supérieur local du Champ des Bergers, le Frère José Maria Falo Espés. La cérémonie s'est déroulée en présence de Mme Rula Maay'ah, Ministre du Tourisme et des Antiquités de l'Autorité nationale palestinienne, et  du représentant de la famille béthlémite qui a financé la construction de la ChapellePalestine, l'ingénieur Nayef Gaby Mauge. Ce dernier s'est exprimé au nom de son cousin, M. Kamal Anton Issa Hazboun, qui, dans le sillage d'une tradition familiale remontant au début du siècle dernier, a fait don à sa terre d'un lieu de culte à partager avec ses compatriotes palestiniens et avec les prochaines générations de fidèles, locaux et étrangers.

Avant lui,le Custode de Terre Sainte avait pris la parole devant un public d'autorités et de citoyens enthousiastes, pour exprimer sa satisfaction face au développement que connaît le Sanctuaire, et  à l'importance qu'il revêt pour la Custodie dans l'accueil des pèlerins. La Ministre du Tourisme a ensuite pris la parole, soulignant l'impact positif que cette initiative a et aura pour la région, en termes d'emploi et de perspectives de croissance du tourisme religieux en Palestine.

A la bénédiction du ‘Pilgrim Center’, une structure d'accueil pour les pèlerins qui comprend également des aires de restauration, fit suite celle des fondations de la Chapelle Palestine, dédiée aux saints François d'Assise et Antoine de Padoue, généreusement offerte par la famille Hazboun de Bethléem. Avant le rite, une enveloppe contenant des pièces de monnaie de différentes frappes, une croix, la Règle franciscaine, le discours écrit du Custode et une feuille avec les signatures des présents a été placée dans une niche à même le sol. Ce geste symbolique se voulait être un témoignage pour la postérité en cas de futures fouilles archéologiques. 

Les travaux visant à agrandir et réaménager le site avec des  bâtiments additionnels et de nouvelles chapelles sont devenus nécessaires en raison des difficultés à accueillir un nombre croissant de fidèles dans les structures d'accueil préexistantes  ainsi que dans celles destinées aux célébrations liturgiques. En effet, la demande d'espaces pouvant héberger de grands événements, tels que les messes pendant les fêtes de Noël, est devenue de plus en plus pressante au fil des ans. La Custodie de Terre Sainte a donc décidé récemment de réaménager et remoduler le site afin de rendre le sanctuaire plus fonctionne, et donc mieux adapté aux besoins des pèlerins et des habitants de la région, attirés par l'idée de pouvoir se retirer dans ce lieu pour y vivre pleinement, et plus confortablement, des moments de recueillement et de prière.

Le projet prévoit la reconversion de l’aire du couvent du Champ des Bergers à travers la remise en état du site archéologique et la construction, en plusieurs étapes, de dix chapelles nationales - cinq supérieures et cinq inférieures -, d'une sacristie et d'une  aire d'accueil et de restauration pour les pèlerins.

 

Filippo De Grazia